L'importance de la charte graphique

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    La charte graphique est le cahier des charges de l’identité visuelle d’une entreprise (couleurs, polices de caractères, types de visuels, positionnement du logo, …). Elle sera reprise pour la construction de tous vos supports print ou numériques, internes ou externes.

    De quoi est constituée une charte graphique ?

    Nous avons l’habitude d’entendre que l’élément principal d’une charte graphique est le logo. Alors… Oui, le logo est important et même indispensable, mais il est loin de constituer à lui seul l’image d’une entreprise. Une charte graphique est donc composée de l’ensemble des éléments qui composent votre logo mais également les éléments visuels qui seront utilisés sur vos différents supports de communication.

    Le code couleur

    La charte graphique comprend également le code couleur de votre entreprise. Nous recommandons généralement trois couleurs au maximum afin de garder une cohérence visuelle et ne pas créer une surcharge d’informations.

    La typographie

    Une charte graphique se compose aussi des typographies choisies pour votre identité. Généralement, elle comprend deux à trois polices de caractères : une police pour les titres, une pour les paragraphes et éventuellement une police pour les sous-titres. La typographie est un élément tellement important de l’identité que certaines marques vont jusqu’à créer leur propre police de caractères (Apple ou Audi par exemple).

    Les caractéristiques d’insertion

    Dans la charte graphique, il est aussi question de définir les caractéristiques d’insertion des différents éléments, nous parlons ici de définir les marges et écarts qui placeront le logo, le slogan (baseline), les titres, déclinaisons et variantes, etc. sur les différents supports. Cela permet de réglementer l’utilisation de votre identité afin qu’elle ne soit pas « dénaturée ».

    Les éléments iconographiques

    Selon les projets ou les identités de marque, une charte graphique peut être composée de différents éléments iconographiques. Typiquement, il peut s’agit de pictogrammes récurrents que vous utilisez pour présenter vos secteurs d’activité, cela peut également être des illustrations que vous utilisez régulièrement pour communiquer, etc… Toutes les images autres que votre logo peuvent être recensées dans la charte graphique.

    Comment bien réfléchir sa charte graphique ?

    Il faut évidemment penser que le client doit immédiatement cerner le secteur d’activité de votre entreprise. C’est pourquoi il est nécessaire de déterminer les critères visuels les plus en phase avec son ADN, ses objectifs, son offre, … Admettons, vous possédez une entreprise de transport réfrigéré, ne choisissez pas du rouge ou de l’orange pour construire votre identité. Les couleurs et les formes véhiculent des messages inconscients dans l’esprit d’une personne, il est important d’en tenir compte.

    Des exemples simples pour le choix des couleurs :

    Le bleu est la couleur de la communication, de l’énergie, de la sérénité et du froid.

    Le vert représente la nature et l’écologie, et également la chance et la stabilité.

    Le jaune est une couleur joyeuse, symbolisant l’ouverture, spécifiquement sociale. Mais c’est notamment à cause de ce point qu’elle représente aussi la trahison et la tromperie.

    Le rouge rappelle la chaleur, l’énergie, le dynamisme mais également la luxure ou la colère.

    Le noir a de nombreuses significations. Il est utilisé par le secteur du luxe pour symboliser l’élégance, mais dans un autre registre, il peut représenter l’austérité et l’autorité.

    Attention aussi de ne pas tomber dans le piège des tendances ! Il faut vous créer une identité qui soit durable, mais également authentique et différenciante. Bref, un défi en soi. Vous devez penser à la fois avec la logique du secteur, mais ne pas copier la charte graphique de vos concurrents (ou clients).

    Ce qu’il faut savoir :

    Il est important de penser à choisir une identité visuelle lisible. Cela passe notamment par :

    • Des couleurs qui se déclinent correctement en nuances de gris, car beaucoup impriment les documents en noir et blanc.
    • Les polices choisies peuvent être originales, après tout on reconnaît Coca-Cola à sa typographie, mais doivent rester lisibles et cohérentes avec votre activité. De plus, certaines polices ne sont pas accessibles via les sites internet, il est dont important de penser à une typographie qui soit adaptée au web.
    • Ne pas noyer d’informations. Un logo doit être clairement identifiable et transmettre un message clair.
    • Trop de couleurs tue la couleur. 
    • Un logo durable et intemporel vous assurera une identité qui ne vieillira pas. Les modes et les tendances sont à suivre avec parcimonie. 

    La création du logo est une phase sensible que nous recommandons de déléguer à un professionnel du graphisme. Si vous n’avez pas de budget pour la création d’un logo, le nom de votre entreprise avec une typographie adéquate pourrait suffire. « Less is more » ça vous parle ?

    Finalement, la création d’une charte graphique demande du temps, de la réflexion et une juste connaissance de l’entreprise. Mais après coup, elle facilite grandement la mise en forme des supports de communication, faisant ainsi gagner du temps qui on le sait, est très précieux. 😉

    Autres actualités

    Désolé, il n'y a pas d'autres actualités à afficher

    Retour haut de page